Pas de déprime pour les fêtes de fin d'année

Malheureusement, les fêtes de fin d’année ne sont pas toujours synonymes de moments de bonheur et de joie. Noël et le jour de l’an cumulent souvent un grand nombre de facteurs déclencheurs : réactivation de conflits familiaux et/ou du couple, manque dû à la perte d’un être aimé ou d’un divorce dans l’année, problèmes financiers, gestion des objectifs de fin d’années, solitude… Autant d’éléments qui peuvent être à l’origine d’une humeur dépressive, d’un sentiment de mal-être ou bien d’une rechute de dépression (saisonnière ou réactionnelle).

En effet, si l'on en croit les récentes études sur le sujet, les Français n’auraient pas le coeur à la fête. 

En partenariat avec le site d'achat en ligne Priceminister, un sondage OpinionWay, a interrogé les Français sur leur enthousiasme face à l'approche des fêtes de fin d'année. Au total, 1054 personnes représentatives de la population française ont répondu à ce sondage entre les 5 et 10 novembre de cette année. Résultats … 37% d'entre eux se déclarent stressés à l'approche du 25 décembre. Soit une augmentation de 7 points par rapport à l'année précédente. Les femmes sont celles qui avouent être les plus stressées.... En tout, elles sont 42% à angoisser, soit une augmentation de 9 points par rapport à l'année dernière. Des scores qui en disent long sur le moral des Français.


Les principaux conseils  :

  • Ne passez pas Noël seul. (Associations, voisins, amis, famille …).
  • La joie et le sentiment de bonheur sont communicatifs, Faites des cadeaux et investissez-vous dans les préparatifs des fêtes.
  • Changer de cadre.

N'hésitez pas à demander conseil - Notre cabinet est ouvert pendant les fêtes ! Alors si vous avez un début de déprime ou simplement si vous appréhendez les fêtes, n'hésitez pas à nous consulter.

Écrire commentaire

Commentaires : 0